Fammelette

Les associations féministes

L’égalité est un droit humain fondamental qui vaut la peine d’être défendu. Les associations féministes l’ont reconnu : il faut faire mieux et remédier aux inégalités de sexes et de genres.

Mon père pense que l’autonomisation économique joue un rôle important dans l’émancipation des individus. Et donc des femmes. Mon père veut que j’ai un travail et que je gagne mon propre argent. Il refuse que je dépende de quelqu’un d’autre et me répète souvent : « soit indépendante ma fille ! » Mon père ne se considère pas « féministe ». Moi, j’adore lui rappeler qu’il est féministe. Alors, il me répond : « arrête un peu avec ton MLF ma fille ! » Papa, sans le Mouvement de Libération des Femmes (MLF), je n’aurais ni droit à la contraception  (1974) ni à l’avortement (1975). Le MLF a marqué l’histoire des associations féministes et mon père aussi ! C’est un mouvement de la « deuxième vague » entre mai 68 et le début des années 70. Son slogan le plus populaire : « une femme sans homme, c’est comme un poisson sans bicyclette ! »

une femme sans homme, c'est comme un poisson sans bicyclette

Aux associations féministes et tous ceux et celles qui défendent, ont défendu, et défendront les droits des femmes : merci !

Encore dans le monde, des femmes n’ont pas accès à un emploi décent et doivent faire face à la ségrégation du travail et aux écarts de salaires.

  • Les réseaux départementaux « Entreprendre au féminin » et les associations féministes Entrepreneurielles et Osez Entreprendre au Féminin incitent les femmes à entreprendre. Saviez-vous que si le taux d’emploi rémunéré des femmes était le même que celui des hommes, le produit intérieur brut (PIB) de la zone euro augmenterait de 13 % (ONU Femmes) ? Je fais moi-même partie d’un réseau de femmes anglophones Women’s professional Networking Group sur Lyon. Une fois par mois, nous échangeons sur des thèmes divers comme l’entrepreneuriat.

Et comme si ça ne suffisait pas, les femmes sont aussi victimes de violences et de discriminations.

  • Des associations féministes comme Solidarité Femmes luttent contre les violences faites aux femmes, plus particulièrement les violences conjugales. C’est le cas aussi de Women Safe & Children avec une collection spéciale créée au profit de l’association par Antia’N’Co. Vous pouvez utiliser le code promo FAMMELETTE (-10%) ou commander la collection directement sur son site internet pour soutenir la cause ! Notons que 35 % des femmes dans le monde ont subi des violences physiques et/ou sexuelles de la part d’un partenaire intime ou d’une autre personne et cela sans compter le harcèlement sexuel. (ONU Femmes)
  • D’autres associations féministes comme Fédération GAMSExcision Parlons En ou Equipop œuvrent contre les mutilations génitales féminines. Au moins 200 millions de filles et de femmes actuellement en vie ont subi des mutilations génitales féminines dans les 30 pays disposant de données. (ONU Femmes
  • Association Voix des Femmes et Mariage Forcé dénoncent une pratique injuste qui impacte les femmes tout au long de leur vie. Quand on pense qu’à l’heure actuelle, 650 millions de femmes et de filles dans le monde ont été mariées avant l’âge de 18 ans (ONU Femmes), ça rend dingue !

Pour autant, la lutte pour l’émancipation et la liberté des femmes, ne s’arrête pas là.

  • D’autres associations féministes et réseaux œuvrent pour diverses causes comme Femmes Debout et Femmes Solidaires, ou bien des sujets plus spécifiques comme la mixité dans le sport avec Femix SportsLes Sportives et l’autodéfense avec Titanes. Fammelette a de beaux portraits de femmes sportives sur le sport au féminin !
  • Alyon-Nous est un collectif féministe de l’université Jean Moulin Lyon III qui encourage une écoute bienveillante et offre un « safe space » pour partager ses idées et ses expériences personnelles, tout cela avec une approche intersectionnelle qui rappelle que toutes les formes d’oppressions et d’inégalités sont liées. 
  • Les Sang-Culottes a pour objectif de défendre les femmes contre le harcèlement et la violence ainsi que de sensibiliser sur la place des femmes dans le monde.

Il existe bien d’autres associations féministes !

Bien sûr, ceci est une liste non exhaustive des associations féministes. Comme moi, peut-être avez-vous déjà pensé à vous investir dans une association féministe ? Il y a plein de raisons pour lesquelles vous aimeriez en rejoindre une. D’abord, pour vous sentir utile, aider les autres et vous ouvrir aux autres, échanger avec une communauté qui a les mêmes idées et valeurs, développer des compétences et se former ou bien juste pour le bénévolat en lui-même ! 

Personnellement, je fais seulement partie d’un groupe de networking féminin. Je pense que chacun et chacune d’entre nous est libre d’aller à son rythme. Ne vous sentez pas frustrées si vous avez l’impression de ne pas en faire assez ! L’essentiel c’est bien de faire quelque chose à sa façon. Si vraiment la frustration prend le dessus, contactez l’une de ces associations féministes et lancez-vous dans une nouvelle aventure ! 


Comment soutenir la cause des femmes ? Si vous cherchez une autre façon de défendre les droits des femmes, Fammelette vous donne quelques idées dans son article : soutenir la cause des femmes !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.